Achat de Mots clés

L’achat de mots clés est une pratique par laquelle un annonceur peut s’assurer d’une position favorable dans les pages de résultats des outils de recherche en enchérissant à travers un programme de liens commerciaux sur les mots clés correspondant aux requêtes sur lesquelles il souhaite être présent. Il est généralement facturé du montant de l’enchère lorsque le lien acheté est utilisé (cliqué) par un internaute.

L’affichage obtenu se trouve dans la ou les zones réservées aux liens commerciaux sur la page de réponse du moteur à une requête.

Le programme le plus connu et dominant d’achat de mots clés est celui de Google dénommé Adwords.

L’achat de mots clés peut également se faire par un ciblage basé sur le contenu des pages supports (ciblage contextuel). Dans ce cas, l’outil établit une correspondance entre le mot clé acheté et le contenu de la page.

Un lien commercial est à l’origine un lien publicitaire au format texte qui s’affiche sur les pages de résultats des moteurs de recherche et notamment sur Google. On parle alors de SEA pour Search Engine Advertising. L’essentiel des investissements marketing en liens commerciaux correspondent aux campagnes réalisées sur Google par le biais de la plateforme publicitaire Google

Le terme de lien commercial peut également être parfois utilisé pour des annonces texte plus vignette image qui s’affichent sur Facebook ou sur des sites éditoriaux dans le cadre de programmes de recommandation de contenus.

Les liens commerciaux s’affichent généralement au-dessus des résultats naturels des moteurs et parfois également en bas de page. Pour assurer la transparence publicitaire, les liens commerciaux sont normalement clairement identifiés en tant que tels.

Adwords

Adwords est le nom commercial du programme de liens commerciaux de Google.

Adwords est la source de plus de 95 % du chiffre d’affaires de Google.

Algorithme de moteur de recherche

Un mot que vous entendrez souvent surtout venant de Google mais commençons d’abord par la définition principale de l’algorithme des moteurs de recherches

L’algorithme d’un moteur de recherche désigne le programme permettant le traitement mathématique appliqué aux pages web présentes dans l’index d’un moteur de recherche pour déterminer quelles sont les pages les plus pertinentes à présenter dans les pages de résultats pour une requête donnée.

L’algorithme d’un moteur peut utiliser plusieurs centaines d’éléments relatifs à une page web pour déterminer son score de pertinence et sa place dans les pages de résultats. Comprendre et connaître le fonctionnement des algorithmes des moteurs (essentiellement celui de Google) est la base du référencement naturel. Le but des référenceurs est en effet d’optimiser les pages afin d’obtenir un score de pertinence maximum sur l’univers de requêtes visé.

Chaque moteur de recherche a son propre algorithme, mais leurs modes de traitement et les éléments pris en compte sont généralement très proches.

Les principaux éléments d’une page pris en compte par les algorithmes moteurs sont :
– des éléments structurels (URL, nom de domaine,..)
– le titre de la page (balise title)
– le contenu texte
– les éléments de mise en valeur et différentes balises html
– la popularité de la page et du site (liens externes)
– le maillage interne

Algorithme Google

Pour effectuer son classement, l’algorithme de Google utilise plusieurs centaines d’éléments relatifs à la page et est en évolution constante. Pour l’année 20016, Google revendiquait plus de 1600 modifications apportées au fonctionnement de son algorithme.

On peut considérer que l’algorithme de Google est en fait constitué d’un ensemble d’algorithmes ou filtres spécialisés. Le célèbre Pagerank mesure ainsi la popularité alors que le filtre Panda vise davantage à mesurer la qualité des pages et sites indexés.

Par ailleurs, les algorithmes utilisés varient en fonction du type de requêtes ou de contenus recherchés. L’algorithme utilisé pour la recherche image est ainsi spécifique et le poids donné à la récence d’un contenu sera plus fort pour une recherche liée à l’actualité.

Tout « l’art du référencement naturel ou SEO » est donc de coller à l’algorithme Google.

Obtention de la certification Google pour les Pros* mars 2017

 

 

Arborescence

[Schéma] L’arborescence d’un site web est une représentation de la structure et de l’organisation de l’information et des contenus sur un site web.

L’arborescence d’un site web part de la page d’accueil et est généralement structurée en rubriques, sous rubriques et pages.

La définition de l’arborescence suit la définition des contenus dans les étapes de la conception d’un site web. Cette définition est très importante, car elle conditionne les modes d’accès à l’information et la navigation sur le site web. La définition de l’arborescence est donc importante pour l’ergonomie d’un site.

Il est à noter que l’arborescence d’un site web peut être distincte de l’arborescence technique des répertoires et fichiers qui le compose, notamment pour les sites dynamiques.

Audit de site

L’audit de site web a pour but d’évaluer l’ergonomie, le design et l’efficacité commerciale et marketing d’un site web. Il est en général élaboré à partir d’études quantitatives.

Backlink

Un backlink est un lien externe pointant vers un site web ou plus exactement une page web. Le bénéfice lié aux backlinks est double. D’une part, ils peuvent être une source de trafic lorsqu’ils sont utilisés par les visiteurs des sites référents sur lesquels ils se trouvent et d’autre part, ils favorisent le SEO et le classement dans les résultats de Google. Ce deuxième effet est souvent considéré comme le plus important sur le long terme et donne lieu aux pratiques de netlinking.

En effet, le nombre et surtout la qualité des backlinks sont des indicateurs de popularité d’un site web qui sont pris fortement en compte par Google et les autres moteurs de recherche dans leurs politiques d’indexation et de classement des sites en réponse à une requête. Le backlink est en effet assez logiquement considéré comme un « vote » ou une « attestation de qualité » envers le site ver lequel il pointe.

Initialement, la prise en compte des liens entrants par les moteurs s’est faite selon une approche quantitative. Plus un site comptait de liens entrants, plus il était favorisé dans les résultats de recherche. Les pratiques visant à multiplier de façon plus ou moins artificielle les liens entrants s’étant multipliées, les moteurs de recherche utilisent une approche de prise en compte de ces liens qui est de plus en plus qualitative. Google a notamment développé son filtre Pinguin pour lutter contre les liens artificiels.

Les différents éléments pris en compte par les moteurs pour évaluer la valeur des backlinks sont, entre autres :
– la qualité et la confiance accordées aux sites sur lesquels ils se trouvent
– la proximité thématique des sites sur lesquels ils se trouvent
– le nombre des autres liens externes présents sur la page
– la façon dont le lien est rédigé
– la situation du lien au sein de la page ( liens contextuels et liens structurels)

Bien que contraire aux consignes Google, la recherche de backlinks passe souvent par des démarches d’achat de liens.

On notera qu’un backlink n’est pas pris en compte par les moteurs s’il se situe dans une zone en attribut ou balise nofollow.

Benchmark concurrentiel

Le benchmark concurrentiel est une démarche d’observation et d’analyse des pratiques utilisées par la concurrence.

Le benchmark concurrentiel peut avoir trait à l’observation des pratiques managériales, mais il peut également se faire dans le domaine des pratiques marketing et commerciales.

Le benchmark concurrentiel se distingue de la veille concurrentielle dans la mesure où celle-ci est permanente alors qu’un benchmark complet est souvent une étude ponctuelle.

 

Benchmark Sectoriel

Le benchmark sectoriel est le résultat d’une démarche d’observation et d’analyse des pratiques managériales, commerciales et marketings utilisés par les différents acteurs du secteur d’activité de l’entreprise commanditaire.

Le benchmark sectoriel est souvent confié à un prestataire société d’étude ou de conseil.

 

 

Balise méta description

Une meta description désigne une balise HTML présente dans l’entête d’une page web. Cette balise est invisible pour un simple visiteur mais son contenu textuel peut être utilisée par des robots pour décrire ce qui se trouve sur la page web.

Le texte de la balise meta description est censé aider les internautes à comprendre le contenu de la page et l’intérêt pour les visiteurs. Bien que Google récupère souvent cette balise, il tronque tout ce qui va au delà de 156 caractères. Dès lors, il faut penser à optimiser le texte pour faire une phrase descriptive dans la limite imposée.

Il faut également veiller à rédiger une balise meta description unique pour chaque page. Si ce n’est pas le cas, Google le remarquera et ne l’utilisera probablement pas dans les snippets.

 

 

Brand Content

Brand content est le terme anglais qui désigne les contenus produits plus ou moins directement par une marque dans une logique de marketing des contenus.

Communication Digitale

La communication digitale, c’est la numérisation des supports d’information. Mais au-delà, c’est aussi envisager la communication d’entreprise comme un écosystème entier, un environnement qui englobe et agit sur les trois dimensions du Digital.

De mon point de vue, la communication digitale définit, dans un écosystème numérique, la stratégie et les actions de communication à mener sur le web, les médias sociaux et les terminaux mobiles.

Cout par clic

Le Coût Par Clic ou CPC est un mode de facturation d’espaces publicitaires ou d’actions marketing couramment utilisé sur Internet. Le coût par clic est utilisé pour les liens commerciaux

Display

Le terme de publicité display désigne les formes de publicité digitale utilisant des éléments graphiques ou vidéos. La publicité display ou le display est ce qu’on appelait simplement avant « publicité sur Internet » ou « publicité online ».

L’usage du terme display est apparu lorsqu’il a fallu distinguer la publicité de type graphique (bannières, pavés, habillage, etc) des annonces de type liens commerciaux qui sont également des éléments publicitaires.

Dans le domaine de la publicité display, on distingue généralement le display « classique » du display vidéo. On peut également distinguer le display affiché sur ordinateurs du display diffusé sur mobiles et tablettes. On notera qu’au niveau des chiffres du SRI, les opérations spéciales digitales sont également considérées comme du display.

La distinction / quantification des marchés display et liens commerciaux n’est cependant pas toujours si évidente car la plateforme de liens commerciaux AdWords de Google diffuse aussi des annonces display sur son réseau Ad Sense.

Le marché du display est porté depuis quelques années par le développement du display vidéo.

Ergonomie

L’ergonomie web regroupe les études et les préconisations relatives à l’amélioration de l’expérience utilisateur sur un site web. La vocation de l’ergonomie web est d’assurer qu’un visiteur puisse entreprendre dans les meilleures conditions de confort et avec facilité les actions nécessaires (achat par exemple) ou qu’il trouve facilement les informations recherchées.

L’ergonomie web comprend entre autres :

– l’accessibilité

– l’ergonomie des formulaires

– l’ergonomie visuelle

– l’ergonomie de la recherche et de l’accès produit

– l’ergonomie de la procédure de commande

Les outils et techniques d’études principalement utilisés en ergonomie web sont :

– l’eye tracking

– les tests utilisateurs

– les audits experts

– les études de web analytique

Google Analytics

Google analytics est un service gratuit de web analytique proposé par Google.
Sa gratuité et ses richesses fonctionnelles en ont fait de loin l’outil de web analytique le plus utilisé sur le marché aussi bien par des sites personnels ou de petites entreprises que par de grandes sociétés.
Ses fonctionnalités basiques sont accessibles à tous, notamment par le biais de rapports pré-définis. Cependant, ses potentialités et fonctionnalités les plus poussées nécessitent une bonne connaissance du produit, voire une expertise professionnelle correspondant à une fonction de web analyste chez l’annonceur ou de consultant en agence.

Google Search console

La Search Console de Google est une interface de gestion SEO proposée gratuitement par Google aux responsables / webmasters de sites.

Après avoir « prouvé » à Google son caractère de propriétaire ou gestionnaire technique d’un site web, le webmaster peut surveiller la bonne indexation de son site par le moteur et mesurer et analyser en partie le trafic SEO découlant de cette indexation.

La Search Console donne un certains nombre d’information et propose différents outils de gestion :
– des données relative à l’exploration du site par le Google Bot.
– des données relatives aux positionnements (ranking) du site et aux clics obtenus sur l’univers de requête correspondant
– des données relatives aux temps de chargement du site et à sa compatibilité mobile
– des données et outils relatifs à la gestion éventuel d’un sitemap
– un outil d’analyse du balisage des données structurées

La Search Console est également une interface de contact entre Google et les webmasters. Ceux-ci peuvent notamment recevoir des messages d’alerte en cas d’anomalie sur leur site ou même de pénalités infligées par Google.

La Search Console est un service indispensable pour les individus en charge du référencement. L’ancien nom de la Search Console était Google Webmasters Tools (GWT).

Google Bot

Googlebot est le robot d’exploration et d’indexation de Google. Dans la pratique, il existe plusieurs types de Googlebots spécialisés par contenus à explorer / indexer.

Googlebot est un programme d’indexation qui est en fait réparti sur un grand nombre de serveurs éclatés géographiquement pour réduire la consommation de ressources liée à la démarche d’exploration et d’indexation des pages web.

La fréquence du passage de Googlebot sur les pages d’un site est variable selon la nature du site et sa périodicité de mise à jour détectée.

Headings

Les nominations heading (les « h-tag ») servent à clarifier et renforcer la structure et le contenu de la page.

Au total, il y a 6 types de marquages, de <h1> à <h6> : le <h1> est le plus grand et le <h6> est le plus petit.

Important : Une page Web doit contenir uniquement 1 marquage <h1>. Les tailles diverses de titres et sous-titres aident à clarifier la structure et le contenu du site web pour les visiteurs et les moteurs de recherche. Par conséquent, il est très important d’utiliser une structure correcte pour les headings !

Moodboard

Un moodboard est un assemblage d’images, d’objets ou de mots qui est utilisé pour exprimer le style choisi dans le cadre du développement d’une idée créative (concept produit, publicité, design.)

Netlinking

Netlinking est l’action de développer le nombre de liens hypertextes externes (backlinks) pointant vers un site ou une page web que l’on souhaite promouvoir. L’objectif est d’obtenir un trafic qualifié en provenance de ces liens, mais également et surtout, de favoriser le référencement naturel grâce à l’amélioration de la popularité du site.

Le netlinking peut se construire naturellement dans le temps par la simple qualité des contenus, se faire par une démarche proactive de recherche de liens, par échanges de liens ou par la création de linkbaits. Le netlinking peut également passer par des pratiques black hat plus ou moins risquées ( achat de liens, spam de commentaires, création automatisée de blogs, etc.).

Au fur et à mesure des évolutions de l’algorithme, des filtres et des pénalités de Google, le netlinkink est passé d’une approche purement quantitative à une approche beaucoup plus qualitative prenant notamment en compte la notion de profil de backlinks et évitant la sur-optimisation des ancres.

Même si l’objectif essentiel du netlinking est d’obtenir des liens externes (backlinks) de qualité, la démarche peut également comprendre la création de liens internes sortants. Ces liens peuvent constituer une monnaie d’échange plus ou moins directe pour l’obtention des backlinks mais peuvent également être pris en compte par l’algorithme de Google.

Les prestataires spécialisés dans le domaine du référencement naturel / SEO assurent des prestations de netlinking.

Page Rank Google

Le Pagerank est un système développé par les fondateurs de Google qui affecte une « notation » à une page web en fonction des liens externes pointant vers cette page et de la nature et qualité des sites sur lesquels ces liens sont présents.

Combiné aux autres critères SEO, le Pagerank contribue au score global attribué à une page en fonction d’une requête donnée et donc à la position de la page dans les SERPs Google.

Le Pagerank s’exprimait initialement sous la forme d’une note de 1 à 10 pouvant être affichée sur le TBPR.

Depuis quelques années, le PageRank n’est plus traduit en score officiel à l’aide de la ToolBar PageRank (TBPR) mais son calcul joue encore un rôle très important dans le fonctionnement de l’algorithme Google et dans le classement sur les SERPs.

Planning Editorial

Un calendrier éditorial est tout simplement un planning dans le temps des prochaines publications de contenu sur votre site.

L’objectif est de prévoir à l’avance vos prochains sujets d’articles, ce qui vous permet d’être plus efficace le moment venu de rédiger. Une fois implanté, votre calendrier de contenu vous permet de :

1) Garder un focus constant sur les intérêts de vos lecteurs.

2) Stimule votre créativité en planifiant à l’avance les sujets de vos articles.

3) Un gain en temps et efforts sans avoir à rechercher un sujet.

4) Prévoir un contenu en fonction des évènements à venir.

5) Une perception de qualité émanant de votre Brand, en produisant semaine après semaine du contenu de haute qualité.

6) Une meilleure synergie avec les différents auteurs de votre blogue.

7) Finalement, pour l’auteur, un sentiment du devoir accompli, savoir que vous développez une base solide pour votre site, et que vous avancez en direction de vos objectifs.

Persona

Un persona est, dans le domaine marketing, un personnage imaginaire représentant un groupe ou segment cible dans le cadre du développement d’un nouveau produit ou service ou d’une activité marketing prise dans sa globalité.

Le persona est généralement doté d’un prénom et de caractéristiques sociales et psychologiques. Plusieurs personas peuvent être utilisés pour un même projet de développement. Le persona peut être même parfois représenté sous forme de story board en situation d’utilisation du produit ou service.

Les personas sont, entre autres, pris en compte pour le développement des caractéristiques produits / services et des contenus d’un site web. Ils peuvent être complétés par des cartes d’empathie client.

Refonte de site

La première définition de refonte dans le dictionnaire est opération qui consiste à faire passer à nouveau sous forme liquide un produit qui a déjà été solidifié ou cristallisé. Opération de dissolution de sucre cristallisé dans l’eau ; son résultat. Action de refondre ; résultat de cette action. Une autre définition de refonte est mise des papiers au pilon. Refonte est aussi opération de transformation et de rajeunissement. Action de remanier, de refaire pour améliorer. Action de transformer entièrement.

Dans la vie d’un site internet, une refonte est une « opération lourde », elle doit être justifiée, argumentée et bien préparée pour en tirer tous les bénéfices.

Les termes relookage, relooking sont également très utilisés pour qualifier une refonte.

Une refonte de site web consiste à changer son apparence visuelle et souvent d’y ajouter des fonctionnalités ». La refonte est plus complète qu’un relooking qui concerne uniquement la partie visible (front) d’un site internet. Il peut aussi changer totalement l’arborescence … et constitue une étude approfondie du site existant.

.

Réseaux sociaux

Dans le cadre d’une approche marketing, le terme de réseaux sociaux désigne généralement l’ensemble des sites internet permettant de se constituer un réseau d’amis ou de connaissances professionnelles et fournissant à leurs membres des outils et interfaces d’interactions, de présentation et de communication.

Les réseaux sociaux les plus connus sont Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo, Pinterest, etc. Youtube peut également être considéré partiellement comme un réseau social dans la mesure ou le service a développé des outils d’interactions entre ses membres.

Le succès d’audience des principaux réseaux sociaux en a fait des supports marketing et publicitaires souvent incontournables.

Responsive Design

Le responsive web design englobe les techniques de conception de contenus Internet qui permettent de proposer des contenus auto-adaptables en fonction des interfaces de consultation utilisées par le visiteur.

Dans le cadre du responsive web design, une page web ou une image peut ainsi se redimensionner en fonction de la taille d’écran du terminal utilisé (ordinateur, tablette, smartphone, phablette, etc). L’organisation du contenu peut être également automatiquement adaptée. Ainsi, là où un contenu peut être affiché sur trois colonnes pour un écran large, il peut passer à une présentation sur une colonne sur l’écran d’un téléphone tenu verticalement.

Le responsive design permet théoriquement de s’adapter à l’environnement technique de consultation sans pour autant multiplier les versions d’un même contenu. Il repose généralement sur les feuilles de styles et les dernières techniques et standards de programmation web (HTML 5).

Le responsive design peut être par exemple particulièrement utile pour le design de landing pages associées à un email, car on ne sait pas si le lien va être cliqué à partir d’un ordinateur ou d’une autre interface

Redirection URL's

Redirections d’URL… La hantise de bien des webmestres. Il faut le reconnaître, le sujet est sensible. Mauvais choix de redirection… et BOUM vous sombrez dans les profondeurs de l’index Google. Redirection mal mise en place… et c’est votre taux de rebond qui grimpe en flèche. Trop d’erreurs 404 (contenu non trouvé) et c’est un client potentiel qui vous échappe. Bref, vous l’aurez compris, les redirections d’URL ne sont en aucun cas anodines et leurs conséquences peuvent s’avérer fâcheuses.

La redirection d’URL est un processus automatique par lequel une même page web devient accessible via différentes URLs.

Prenez garde à ne pas confondre les « redirections » avec les « erreurs ».

Bien que toutes deux se présentent sous la forme de codes d’état http envoyés par le serveur web, elles appartiennent à des catégories différentes :

Les redirections d’URL se présentent sous la forme 3XX (301, 302, 307 etc…) alors que les erreurs s’affichent ainsi : 4XX pour les accès refusés (404, 429 etc…) et 5XX pour les erreurs côté serveur (500, 502, 504 etc…).

SEA

SEA est un acronyme pour Search Engine Advertising qui signifie littéralement publicité sur les moteurs de recherche. Le SEA désigne donc l’utilisation de liens commerciaux ou publicitaires sur les moteurs de recherche. Dans le cadre du SEA, l’espace publicitaire est principalement acheté à la performance au clic en ciblant des requêtes précises grâce à des mots clés.

Dans le contexte français, l’essentiel des investissements des annonceurs dans le domaine du SEA se fait sur Google à travers sa plateforme de liens commerciaux AdWords qui concentre probablement plus de 90% des investissements.

Le SEA est une des deux composantes du search engine marketing (SEM) avec le référencement naturel (SEO). SEM = SEO + SEA

SEM

SEM (SM, search engine marketing ou search marketing): en français référencement ou « search ». Cela désigne l’ensemble des activités liées au référencement de votre site sur les SERPs.

SEO

Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization ) désigne l’ensemble des techniques qui consistent à positionner favorablement un site ou un ensemble de pages sur les premiers résultats naturels ou organiques des moteurs de recherche correspondant aux requêtes visées des Internautes. Dans la pratique, il s’agit essentiellement de se positionner favorablement sur les pages de résultats de Google et si possible sur la première page. Le « graal » du référencement naturel est donc d’apparaître en première position sur la première page de Google liée à la requête visée. Selon les domaines d’activités, les enjeux financiers liés à cette présence peuvent être très importants.

Le référencement naturel constitue une des deux branches du search engine marketing avec les liens commerciaux (SEA).

Le référencement naturel comprend essentiellement l’optimisation des pages du site à référencer (contenus visibles et invisibles) et la recherche de liens externes (netlinking). De très nombreux autres éléments peuvent cependant également entrer en ligne de compte.

Donc pour résumer SEM=SEO+SEA+SMO.

SMM

Social Media Manager, ou responsable des médias sociaux, définit la stratégie de l’entreprise sur les réseaux sociaux et accompagne la mise en œuvre de cette stratégie. Selon le domaine d’activité de l’entreprise, son activité peut être plus ou moins orientée sur le volet communication ou davantage sur la notion de support client. Il est souvent considéré comme le garant de la réputation de l’entreprise sur les réseaux sociaux bien que de nombreux éléments extérieurs au management des médias sociaux puissent affecter cette dernière.

Le social media manager à la responsabilité d’une ou plusieurs équipes composées de différents profils de poste (Community managers, créateurs graphistes, social media analyste, …) qui peuvent parfois être regroupés au sein d’une social media room.

Bien que les deux soient parfois confondues, la fonction de social media manager est normalement distincte, notamment au sein des grandes entreprises, de celle de community manager qui est théoriquement plus opérationnelle. Dans le cadre d’une grande entreprise, plusieurs Community manager peuvent ainsi opérer sous l’autorité d’un social media manager.

SMO (social media optimization): en français optimisation sur les réseaux sociaux. Cela consiste à donner plus de visibilité à un site à partir des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, YouTube, Dailymotion, D’IGG…

Snippets

Un snippet ou extrait désigne généralement dans le domaine du référencement naturel le petit texte descriptif d’une page affichée dans la page de résultats d’un moteur de recherche.

Sur Google, le snippet classique est composé de 2 lignes descriptives sous le titre de la page qui sont composées de différents éléments ou extraits sélectionnés par Google dans la page.

Le snippet est une donnée importante, car des études d’eyetracking semblent montrer que le snippet est l’élément qui bénéficie le plus de l’attention sur une page de résultats.

Contrôler la nature du snippet permet de favoriser le clic sur le résultat proposé par le moteur. Historiquement le contenu du snippet était lié à la balise « description », mais celle-ci est désormais moins utilisée systématiquement par les moteurs.

Wireframes

Le wireframe ou maquette fonctionnelle est un schéma utilisé lors de la conception d’une interface pour définir les zones et composants qu’elle doit contenir. À partir d’un wireframe peut être réalisée l’interface proprement dite par un graphiste. La démarche de recourir à des wireframes s’inscrit dans une recherche d’ergonomie. Elle est surtout utilisée dans le cadre du développement logiciel et des sites et applications Web. Le wireframe consiste concrètement en un croquis, un collage papier ou un schéma numérique.

Sources glossaire wyweb :Mes connaissances cifap  https://www.definitions-marketing.com /https://fr.wikipedia.org

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.